shopifyanalytics ecommerce tracking
Greffage

La greffe en écusson

La greffe en écusson consiste à insérer sous l’écorce du porte-greffe (ou sujet) un œil muni du pétiole de la feuille qui l’accompagnait. La plaie étant très petite, les chances de reprise sont assez importantes (comptez environ 50 % si vous êtes débutant).
La greffe en écusson est de toute la plus utilisée pour la multiplication des rosiers et des arbres fruitiers.

Greffe en écusson du rosier

1. Enlevez les feuilles sur le rameau porte-greffon.
2. Prélevez l’écusson.
3. Écussons avec leur pétiole.
4. Soulevez l’écorce du porte-greffe.
5. Glissez l’écusson sous l’écorce.
6. L’écusson est en place.
7. Greffe terminée, ligaturée.

Époque de greffage

On peut écussonner au printemps ou en été. Dans le premier cas, la greffe est dite « à œil poussant », car le greffon se développe immédiatement sitôt la soudure faite. Dans le cas des écussons d’été, ils sont dits « à œil dormant »car la greffe reste stationnaire jusqu’au printemps suivant. Cette dernière méthode est préférée dans les régions où l’hiver est rigoureux. Dans le Midi, on peut faire, sans problème, des écussons à œil poussant.

La préparation du porte-greffe

L’écussonnage s’effectue « en pied » (au ras du sol, pour les plantes buissonnantes, ou l’obtention d’un scion qui sera ensuite formé avec une taille appropriée) ou « en tête » (à l’extrémité de la tige du porte-greffe pour les plantes sur tronc, comme les rosiers tiges).
Avec la pointe du greffoir, vous incisez l’écorce verticalement sur 3 à 4 cm de longueur, puis horizontalement sur le haut de votre entaille de manière à former un t. Glissez ensuite la spatule sous l’écorce pour bien la décoller de la tige. Faites attention à ne pas la blesser.

La préparation du greffon

Sur une tige feuillée prélevée juste au moment du greffage, supprimez les feuilles en conservant un pétiole de 3 à 5 cm de longueur.
Celui-ci va vous servir à guider l’écusson dans le porte-greffe. À 1,5 ou 2 cm au-dessus de l’œil (il se trouve toujours un œil latent à la base de chaque feuille), entaillez horizontalement l’écorce en glissant la lame délicatement. Effectuez un mouvement tirant (il faut partir de la base du greffoir pour arriver en haut de la lame) de manière à ne pas hacher les tissus. Il faut que la lame passe sous l’œil sans l’endommager ni couper du bois, juste l’écorce.
C’est le côté délicat de l’opération ; il ne faut pas hésiter à prélever plusieurs écussons et à vous entraîner jusqu’à l’acquisition du bon mouvement.
Si vous constatez la présence d’une esquille de bois sur l’écusson, essayez de la détacher délicatement, sans qu’elle arrache la moindre portion d’écorce. Maintenez le petit écusson par le pétiole.

L’assemblage

Il faut faire pénétrer l’écusson à l’intérieur de la fente en T du sujet. Veillez à ce que le greffon soit dans le bon sens (il ne faut pas le renverser, le pétiole devant toujours se diriger vers le haut). Écartez bien l’écorce et faites glisser l’écusson dans l’ouverture ainsi ménagée. Aidez-vous de la spatule. Évitez le plus possible le contact des parties à vif avec les mains, la terre ou tout objet sale. Si la partie supérieure de l’écusson est un peu trop haute, coupez-la au ras de la fente du porte-greffe. Refermez l’écorce sur l’écusson.

La ligature

Elle s’effectue avec du raphia, immédiatement après la pose de l’écusson. Utilisez du raphia bien mouillé qui s’applique plus largement. Commencez par le haut à 3 cm environ au-dessus de la partie supérieure de l’écusson et enroulez le raphia comme une bande en recouvrant environ un quart du morceau de raphia à chaque tour. De cette façon les maladies et parasites ne pourront pénétrer. Laissez l’œil apparent et continuez sous la greffe sur 3 à 4 cm de longueur. Attachez avec un nœud simple bien serré. Pour plus de précaution, vous pouvez faire un second nœud.
La greffe en écusson ne nécessite pas d’application de mastic à greffe.

La reprise

Pour les écussons à œil poussant, elle se manifeste, après 15 jours à 3 semaines environ, par le développement de l’œil en une petite branche. Pour les écussons à œil dormant, il faut attendre l’automne pour être assuré de la reprise. Si le pétiole qui accompagne l’œil tombe naturellement au moment de la chute des feuilles, c’est que la greffe est reprise. La plante a en effet repris un rythme biologique normal.

Après la reprise

Lorsque le rameau issu de l’œil greffé mesure une dizaine de centimètres, vous rabattez (coupez) la partie supérieure du porte-greffe à 15 cm au-dessus de l’écusson. Il reste ainsi un onglet de bois qui va servir de tuteur à la petite pousse pour qu’elle se développe bien verticalement. Cette technique est utilisée pour l’obtention de scions.
Pour les rosiers ou les plantes arbustives, vous pouvez couper le porte-greffe à seulement 1 cm au-dessus de l’écusson. Sur les greffes à tête, il faudra ébourgeonner (éliminer) toutes les petites pousses latérales qui se forment le long de la tige du porte-greffe.

 

About the author

hadd62

Add Comment

Click here to post a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Follow us

Don't be shy, get in touch. We love meeting interesting people and making new friends.